"Quand c’est (Stromae)" revu par les élèves de Montaigne

(actualisé le ) par Carl Mambourg

Article de Mme Seghrouchni

Les élèves devaient écrire un poème en s’inspirant de celui de Stromae sur le cancer.
Il s’agissait de personnifier la maladie, le sida, et de glisser un message sur la prévention.

Voici quelques productions :

Sans toi, leurs vies seraient meilleures.
Imagine ça, quel bonheur !
Détruire leurs vies : c’est ton passe-temps !
Amener des personnes à leurs tombes : ça te fait plaisir !
Comme un enfant sur un manège, c’est si réjouissant !
Tu aimes voir les gens souffrir.
Mais tu dis que c’est un peu leurs fautes
Ils l’ont bien cherché : ils ne se sont pas protégés.
Et maintenant, il faut assumer les conséquences.
Tu es la conséquence qui leur enlève la vie
Synonyme d’horreur et de malheur
Tu les tues à petit feu, ils meurent de l’intérieur...
Es-tu conscient de toute cette souffrance ?
S’il te plaît, éclaire leur avenir et essaie de partir
Adieu ! Mais avant... Promets-leur de ne plus revenir !
Stacy

Cette femme que tu attaques
Tu la menaces
Elle est angoissée !
Elle s’est fait dépister
Mais tu t’es déjà installé
Elle essaie de te combattre
Tu sais. Mais elle est affaiblie
Et son espérance de vie
diminue de jour en jour.
Souvent rejetée par les autres,
Ils ont peur de t’attraper
Mais ce qu’ils ne savent pas,
C’est que tu ne te transmets pas
En partageant un repas.
Pas à pas, tu la détruis.
Elle veut se reconstruire.
Mais le temps, elle ne l’a pas.
Àcause de toi !
Tu ne l’empêches pas d’aimer.

Elle est allongée.
Elle a l’air apaisé
Dans son lit doré
Sans aucun regret
Elle repose en paix.
Laury

Arrête-toi maintenant !
Contiens-toi, tu causes la mort de trop de personnes
C’est peu agréable de vivre comme ça
Irresponsables sommes-nous ?
De te laisser t’approcher et de tenter le danger
En y laissant nos vies !
Ne soyons pas naïfs !
Tu t’introduis en nous, nous rend malade comme une seringue qui nous rentre dans les veines.

Vainquons cette maladie !
Il ne faut pas que nous rentrons dans ton jeu !
Histoire d’être en bonne santé et de vivre le plus longtemps possible.
En t’y prenant bien, tu peux encore
Sauver ta vie en te protégeant !
Téléphone à un centre spécialisé pour un dépistage !
Sabrina

Sans que je m’en aperçoive, il est venu.
Il a gâché ma vie.
Il a infecté mon sang.
Il a réduit ma vie.
Je me sens anéantie
Dans ce corps qui n’a qu’une seule vie.
Sida, pourquoi es-tu venu ?
Tous les soirs, je pense à toi
Et tu resteras jusqu’à la fin !
Les jours passent, la fin approche.
Je ne me sens pas prête pour cela.
Mais je reste forte !
Ensemble nous allons vaincre le sida !
Protégeons-nous !
Émilie

Tu es comme paralysé
Tu es comme apeuré
de te battre contre lui
Tu ne t’es même pas défendu.
Tu as perdu.
Je sais que tu souffres au fond de toi
même si tu ne le montres pas
Tu caches cette honte
qui te hante
Après quatre ans
Tu n’approuvais plus cette honte
Tu ne voulais plus te batte
Tu es mort du SIDA.
Repose en paix
Alexis